2 mars, 2015

Poulet sauté à la savoyarde

Poulet sauté à la savoyarde
Étiquettes :

Tiré de l’excellent ouvrage de Charlotte Vanel,   » La bonne cuisine des montagnes  » (1974 éditions Solar), cette recette de poulet «à la savoyarde» a été présente dans bien des menus des restaurants, hôtels et auberges où j’ai pu travailler lorsque je vivais dans les Alpes Françaises.

Facile à mettre en oeuvre, elle présente aussi un excellent rapport qualité/prix !

Les ingrédients:

  • 1 poulet ou des cuisses de poulets
  • Des petits oignons frais ou au vinaigre. (existent aussi en surgelé)
  • 150 g de lard maigre ou de tranches de bacon
  • 1 tomate ou 1 boite de tomates en cubes
  • 1 verre de vin blanc et du bouillon de poulet (QSP)*
  • un peu de farine (pour la liaison)
  • du beurre et de l’huile
  • du persil et de l’estragon frais (ou déshydraté)
  • Sel, poivre et muscade

(QSP) Quantité Suffisante Pour …
😉 Jargon de cuisinier pour dire qu’il en faudra peut-être un peu plus ou peut-être un peu moins !
Avec ça vous voilà bien avancé.

Quand on cuisine, il faut savoir s’adapter aux produits dont on dispose.
Dans ma cuisine aujourd’hui, je n’avais ni petits oignons frais, ni estragon frais …
Et je trouve bien plus pratique d’utiliser une boite de tomates en cubes, plutôt que d’en monder une fraiche !

Wikipédia

Monder: (Cuisine)plonger un légume ou un fruit quelques secondes dans l’eau bouillante pour mieux le peler ensuite

 

 

 

Déroulement de la recette:

  1. Découper le poulet en morceaux et assaisonner de sel, poivre et muscade.
  2. Couper le lard en dés ou le bacon en lamelles
  3. Faire revenir le poulet dans un mélange beurre/huile * dans une sauteuse.
  4. Ajouter le lard et les oignons et laisser prendre de la couleur.
  5. Ajouter la tomate et saupoudrer de farine (On dit aussi « singer »).
  6. Mouiller avec le vin blanc et du bouillon de volaille si nécessaire. (QSP, vous vous souvenez)
  7. Couvrir le récipient et finir la cuisson au four 350° F. La cuisson au four offre une meilleure cuisson.
    La chaleur est tout autour de votre plat, alors que sur le feu, votre poulet risque fort d’attacher.
    C’est une solution que je conseille pour toutes les cuissons longues.
  8. Au terme de la cuisson, avant de servir, ajouter le persil et l’estragon.
  • Ajouter de l’huile au beurre empêchera ce dernier de « brûler » trop vite.

Le goût de la muscade et de l’estragon caractérise cette recette.

Laisser un commentaire

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE